#Chroniques / Le Villejuif Underground « s/t » LP, le retour du velours

Par un beau matin de printemps nous avons reçu un mail des gars de SDZ Records, le label indé qui sévit depuis 15 ans à grand coup de cassettes et de trouvailles artistiques de qualité (Cheveux, The Limiñanas etc.). Une invitation à écouter le premier album du Villejuif Underground groupe originaire de Villejuif formé autour de Nathan Roche, australien exilé dans le Val-de-Marne. Intrigués, nous nous sommes plongés dans l’écoute de ces 10 titres qui nous ont ramené à tout ce qui nous a fait aimer le rock’n roll il y a maintenant fort longtemps.

Le Villejuif Underground - SDZ Record - 2016
Le Villejuif Underground – SDZ Record – 2016

Les plus perspicaces et cultivés d’entre vous auront sans doute saisi la référence à un groupe new-yorkais formé au milieu des années 60. Mais le nom n’est pas la seule référence au Velvet Underground (haaa mais c’est de ça qu’il parlait), la musique du groupe ressemble elle aussi à un immersion à retardement dans l’univers de la Factory. Les guitares fuzzy et la nonchalance du chant de Nathan Roche font l’effet d’une morsure gratuite dans un monde de rock propret et d’électro chiante. En avançant dans le dédale sonore du Villejuif Underground on s’aperçoit que les garçons manient également la pop, les harmonies vocales et la surf music (The Daintree Is Gone) avec suffisamment de brio pour ne pas être simplement une copie nostalgique d’une époque fantasmée. Les références sont multiples rappelant tantôt les Dandy Warhols (C.C.C), tantôt les Stooges, mais également l’ironie de Pulp ou d’un Damon Albarn des débuts. À chaque pas de plus dans cet album on s’émerveille des riffs de guitare qui font mouche et de ce très étrange clavier au son de fête foraine qui donne au disque un côté festif à peu près aussi sain que la birthday party de ton petit frère animée par le clown de Ça.

C’est donc dans un tunnel halluciné de 10 morceaux que le Villejuif Undergound nous emmène avec cet album éponyme. Véritable hommage moderne aux grandes heures du rock et de la pop, les garçons du Val-de-Marne sortent ici la B.O impeccable de vos soirées potes – bières – flirts ou de vos après-midi de glande au soleil.

Florian Bazin
@florianbazin

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s